PREVENTION DES RISQUES

LE SAUVETAGE-SECOURISME DU TRAVAIL
Un sauveteur-secouriste du travail (SST) est un membre du personnel volontaire ou désigné pour porter secours en cas d'accident. Il doit être capable de porter secours à tout moment au sein de son entreprise à toute victime d'un accident du travail, dans l'attente de l'arrivée des secours spécialisés. Le Code du travail rend obligatoire la présence d'un membre du personnel ayant reçu l'instruction nécessaire pour donner les premiers secours en cas d'urgence, dans chaque atelier où sont effectués des travaux dangereux et sur chaque chantier occupant 20 personnes au moins pendant plus de 15 jours où sont effectués des travaux dangereux. Il vaut mieux disposer de plusieurs sauveteurs-secouristes du travail, surtout dans les lieux où les risques d'accident sont les plus élevés et les plus graves.


MEMBRE DE CHSCT, DELEGUE DU PERSONNEL
Dans le cadre de démarches à caractère pluridisciplinaire - associant différents acteurs de la prévention -, les stages destinés aux membres du comité d’hygiène, de sécurité et de conditions de travail et aux délégués du personnel exerçant les mêmes missions en l’absence de CHSCT, visent à rendre plus efficaces les actions de prévention des risques professionnels en entreprise.

MAMUTENTION MANUELLE DES CHARGES

Article R.4541-8 :
L’employeur doit faire bénéficier les travailleurs dont l’activité comporte des manutentions manuelles :
- d’une information sur les risques qu’ils encourent lorsque les activités ne sont pas exécutées correctement ...
- d’une formation adéquate à la sécurité ... essentiellement pratique ... sur les gestes et postures ...

RISQUES CHIMIQUES

Article R.4412-12 :

Le chef d’établissement est tenu d’établir une notice pour chaque poste de travail exposant les travailleurs à des substances ou des préparations chimiques dangereuses, cette notice est destinée à les informer des risques auxquels leur travail peut les exposer et des dispositions prises pour les éviter.