ECHAFAUDAGES / TRAVAUX EN HAUTEUR

ECHAFAUDAGES
La réglementation actuelle suit trois directions fondamentales en matière d'échafaudage de service : la formation de tous les intervenants, la justification par plan et note de calcul de toutes les réalisations, la responsabilité du chef d'entreprise utilisatrice. De ces textes, il faut retenir principalement :


Toute personne amenée à concevoir, monter, modifier, démonter, vérifier et utiliser un échafaudage doit avoir reçu une formation adaptée. Tout échafaudage doit faire l'objet d'un plan et d'une justification par calcul, à moins qu'il ne soit précisément décrit dans la notice du fabricant. Le chef d'entreprise utilisatrice est responsable des vérifications quotidiennes et trimestrielles de l'échafaudage.

TRAVAUX EN HAUTEUR
Pour que le travail en hauteur soit exécuté en sécurité, l'employeur doit privilégier la protection collective sur la protection individuelle. Le Code du travail a évolué récemment et précise les règles pour l'utilisation d'équipements de travail lors des travaux temporaires en hauteur. Des textes spécifiques visent certains travaux en hauteur (chantiers du BTP) ou certaines catégories de salariés (travailleurs indépendants, mineurs).